Clinique via domitia - Groupe CRP - Radiologie Lunel

Clinique via Domitia, Quinze ans d’évaluation en manière de soins

pole-sante-lunel

Depuis le début des années 2000, la municipalité concentre ses efforts sur l’élargissement de l’offre de soins. Avec l’extension du pôle santé Professeur Louis Serre, c’est une nouvelle étape qui est franchie.

La première pierre de l’extension de la clinique Via Domitia a été posée le 21 février 2015. Pour l’occasion, Claude Arnaud était bien entouré. Jean-Paul Rouvière, gérant de la structure immobilière de la clinique, Serge Constantin, président du groupe Clinipôle et d’autres personnalités locales avaient fait le déplacement. Et pour cause, ce chantier de 4,4 millions d’euros est l’aboutissement d’un travail de longue haleine. Après le rapatriement de services médicaux dans la cité pescalune, il s’agit d’élargir encore davantage l’offre de soins.

2000 : un constat inquiétant

Au début du XXIe siècle, l’offre de soins à Lunel était réduite à sa plus simple expression. Il n’existait plus qu’une permanence de soins qui, certains jours, n’était plus assurée.

[hr style= »4″ margin= »20px 0px 20px 0px »]

pole-sante-lunel-

[hr style= »4″ margin= »20px 0px 20px 0px »]

 En bref, pour accéder à des soins convenables, Montpellier semblait être l’unique solution. Une logique coûteuse et compliquée pour les quelque 100 000 habitants du bassin lunellois. La Ville de Lunel a donc cherché à enrichir l’offre de soins.

2002 : les prémices d’un renouveau

Différentes actions ont alors été menées et ont abouti à la mise en place de certaines structures, à commencer par le retour du Mammobile. Régulièrement, depuis le début des années 2000, le camion rose et blanc s’installe sur les allées Baroncelli et propose aux femmes de 40 à 75 ans un dépistage gratuit du cancer du sein. Une initiative suivie en 2002 par l’ouverture de la maison médicale. Établissement qui, dix ans plus tard, a été transformé en service d’urgences, ce qui a ainsi permis l’installation de matériel et l’ouverture d’un service d’hospitalisation de courte durée en cas de surveillance intensive, tout ceci sous la direction de médecins urgentistes présents 24 h/24.

2007 : la santé devient un atout à Lunel

Ce service d’urgence est entièrement intégré au pôle santé Professeur Louis Serre, depuis sa mise en service en janvier 2007. Cet hôpital de 6 500 m² comprend une soixantaine de lits et abrite le SMUR (service mobile d’urgence et de réanimation), des services d’auto-dialyse, de radiologie équipé d’un scanner, d’urgences, ainsi que cinq blocs opératoires dont un spécialement dédié à l’ophtalmologie et une salle de kinésithérapie. Ces équipements sont indispensables pour les patients qui, auparavant, étaient contraints de se rendre à Montpellier ou Nîmes pour effectuer les examens ou rencontrer des spécialistes. Et si la municipalité a porté ce projet à bout de bras en offrant notamment les terrains nécessaires à sa réalisation, elle est aujourd’hui récompensée par une fréquentation en augmentation. Ainsi, 20 285 passages aux urgences ont été comptés en 2014, soit 19 % de plus que l’année précédente. Côté chirurgie, 8 500 actes ont été effectués la même année.

[hr style= »4″ margin= »20px 0px 20px 0px »]

pole-sante-lunel-

[hr style= »4″ margin= »20px 0px 20px 0px »]

2016 : l’avenir de la santé lunelloise

Ces chiffres justifient donc l’extension du pôle santé. Ces 1 800 m², auxquels pourra être ajouté un étage de 1 000 m², devraient voir le jour au premier trimestre 2016. Certains services seront créés comme les services d’odontologie, d’orthopédie, de kinésithérapie, d’ORL, de psychologie et de pédiatrie. D’autres seront agrandis comme celui des urgences qui gagnera 60 m² afin de créer une filière courte (« bobologie »), ou encore celui de la chirurgie dans lequel un bloc sera dédié à la chirurgie orthopédique. D’ores et déjà, deux nouveaux chirurgiens ont été recrutés à Lunel. Autant de progrès dans l’offre de soins dont les Lunellois et leurs voisins peuvent se féliciter.

Source Lunel Info / Avril 2015