Biopsie - Groupe CRP - Radiologie Montpellier
Infiltration périrachidienne

Cet examen consiste à injecter sous contrôle scopique un anti-inflammatoire (corticoïde) à l’aide d’une aiguille dans une articulation vertébrale ou à proximité d’une racine nerveuse pour vous soulager d’une douleur résistante au traitement médical.
Le site de l’infiltration dépend du type de pathologie. L’examen clinique, le scanner ou l’IRM aident à préciser l’origine de la douleur et le type d’infiltration proposé par votre médecin.
Un agent de contraste est utilisé pour vérifier la bonne situation anatomique visant à améliorer l’efficacité du geste.

Cet examen est bien toléré, peu douloureux. Une diminution de la sensibilité de la jambe est possible pendant 2 ou 3 h à la suite de cet examen, il est donc recommandé de ne pas conduire et de venir accompagné. L’amélioration généralement survient 24 à 48h après le geste.

“Cet examen consiste à injecter sous contrôle scopique un anti-inflammatoire (corticoïde) à l’aide d’une aiguille dans une articulation vertébrale ou à proximité d’une racine nerveuse pour vous soulager d’une douleur résistante au traitement médical.
Le site de l’infiltration dépend du type de pathologie. L’examen clinique, le scanner ou l’IRM aident à préciser l’origine de la douleur et le type d’infiltration proposé par votre médecin.
Un agent de contraste est utilisé pour vérifier la bonne situation anatomique visant à améliorer l’efficacité du geste.

Cet examen est bien toléré, peu douloureux. Une diminution de la sensibilité de la jambe est possible pendant 2 ou 3 h à la suite de cet examen, il est donc recommandé de ne pas conduire et de venir accompagné. L’amélioration généralement survient 24 à 48h après le geste.”